En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Qui était Vaugelas ?

Qui était Vaugelas ?

Par admin vaugelas, publié le mercredi 22 juillet 2015 12:13 - Mis à jour le vendredi 24 juillet 2015 10:48

 

Claude Favre, baron de Pérouges, seigneur de Vaugelas, né le 6 janvier 1585 à Meximieux et mort le 26 février 1650 à Paris, est un grammairien savoisien.

Second fils d’Antoine Favre, président du Sénat de Savoie à Chambéry et baron de Pérouges, Vaugelas nait au Clos Vaugelas dans la paroisse de Meximieux, qui fait partie à l’époque des États de Savoie. Dans son enfance, il suit les cours du Collège Chappuisien d'Annecy.

Arrivé à Paris, il s’attache, en qualité de gentilhomme ordinaire, à Gaston d’Orléans, dont il fut ensuite un des chambellans.

 

Doué d’un esprit grave, minutieux et réfléchi, il s’acquit de bonne heure la réputation d’un homme qui savait à fond toutes les règles de la langue française, et qui la parlait avec une irréprochable correction. Il n’en fallait pas davantage pour le faire choisir, bien qu’il n’eût encore rien écrit, comme un des premiers membres de l’Académie française, à la fin de 1634. Il se rendit fort utile dans le travail du Dictionnaire, auquel il consacra quinze ans de sa vie en participant à la rédaction des articles commençant par les lettres A à I.

Ce fut seulement en 1647 que Vaugelas publia son principal ouvrage, intitulé Remarques sur la langue française, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire, où il cherche à définir et à codifier le bon usage du français en s’inspirant de la langue parlée à la cour du roi, dans la lignée de Malherbe.

L’influence et l’autorité de son oeuvre furent considérables, et pendant longtemps on ne jura que par Vaugelas. 

Vaugelas a laissé son nom au lycée de Chambéry, au collège de Meximieux ainsi qu’à un étang de la commune de Villefontaine.
 

Sources : Wikipedia - Académie Française

 

 

 

 

 

 

 

Détail de la Bibliothèque de la Cité, rue de la Platière, Lyon 1er